>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies




 

Page d'accueil

 

Contact

 


 

Nouveautés

 

Incontournables

 

Coups de coeur

(archives)

 

Concours

 


 

Terroir

 

Romans contemporains

 

Récits de vie

 

Nouvelles

 

Psychologie

 

Santé / Bien-être

 

Romans d'aventures / à suspense

 

Romans jeunesse

 


 

Actualité

 

Avis reçus des lectrices et lecteurs

 

Coups de coeur des internautes

 

 

pub

 

 

Psychologie

 

 

 

Salomé Jacques

 

Salomé Jacques

Salomé Jacques

Salomé Jacques

Jacques Salomé

 

Les contes ne sont pas que pour les enfants. Jacques Salomé nous aide à réfléchir notamment sur nous-mêmes et au sens de la vie grâce à ces trois séries de contes à travers ces histoires pleines de bons sens et de tendresse.

 

 

Site web de l'auteur : www.j-salome.com

 

Achat du livre Contes à guérir : http://astore.amazon.fr/lecture-passion-21/detail/2253084379

 

Achat du livre Contes à aimer : http://astore.amazon.fr/lecture-passion-21/detail/2226117148

 

Achat du livre Contes d'errances : http://astore.amazon.fr/lecture-passion-21/detail/2226169342

pub


 

 

Bucay Jorge

 

Jorge Bucay

Laisse-moi te raconter... les chemins de la vie
Jorge Bucay

>>> donnez votre avis

 

Ce thérapeute argentin utilise également les contes pour nous faire réfléchir sur des situations quotidiennes de la vie et nous aider à trouver un mieux-être.

Ces courtes histoires sont très faciles à lire et enrichissantes.

 

Infos sur l'auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jorge_Bucay

 

Achat du livre : http://astore.amazon.fr/lecture-passion-21/detail/2266211331

pub

 

 

Gounelle Laurent

 

Laurent Gounelle

L'homme qui voulait être heureux

Laurent Gounelle

>>> donnez votre avis

 

En vacances à Bali, un homme va rencontrer un vieux guérisseur qui va lui dire "Vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux".

Commence alors pour notre héros un grand voyage intérieur au fil des rencontres avec ce vieil homme qui semble mieux le connaître que lui-même.

 

Laurent Gounelle, spécialiste du développement personnel, nous offre grâce à cette histoire un merveilleux livre à la découverte de nous-même.

 

Infos sur l'auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Gounelle

 

Achat du livre : http://astore.amazon.fr/lecture-passion-21/detail/2266186671

pub

 

 

Vous voulez donner votre avis sur un livre ? Utilisez le formulaire de contact.

 


 

La psychologie (du grec psukhê, âme, et logos, parole) désigne l'étude scientifique des faits psychiques, la connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d'autrui et des siens, l'ensemble des manières de penser, de sentir, d'agir qui caractérisent une personne, un animal, un groupe ou un personnage.
Divisée en de nombreuses branches d’étude, ses disciplines abordent le domaine aussi bien au plan théorique que pratique, avec des applications thérapeutiques, sociales, et parfois politiques ou théologiques. La psychologie a pour objectif l'investigation du psychisme en termes de structure et de fonctionnement. Elle s'attache donc à décrire, évaluer et expliquer les processus mentaux dans leur ensemble en prenant en compte les manifestations de la subjectivité.

Étymologiquement, la psychologie est l'étude (logos) de l'âme ou psyché (psukhê), du comportement humain et des faits psychiques. En son sens grec, cette étude porte sur les fonctions végétatives (psychophysiologie), sensitives (perceptions, motivation, motricité), intellectives (psychologie cognitive), (cf. Aristote, Peri Psukhè). Mais la psychologie n'est pas seulement une étude des fonctions de l'esprit, elle est aussi une approche casuistique de la subjectivité, une investigation d'une vérité au sein de l'individualité et de la personnalité d'un sujet. L'esprit n'est pas seulement un lieu de combinaison ou de liaison, il nous définit en tant qu'être capable de se penser lui-même face au monde, et cela dans un rapport matériel ou grâce à l'abstraction (on voit déjà là une distinction avec l'animal).
L'objet d'étude de la psychologie est un débat non clos depuis des siècles. En effet, selon les auteurs, la psychologie s'est trouvée centrée sur des objets très différents, sans qu'il soit encore possible aujourd'hui de décider quelle est la théorie unitaire qui serait largement acceptée.
Ainsi les approches sur cette question extrêmement complexe se partagent-elles traditionnellement entre celles qui considèrent que l'objet de la psychologie est le comportement et sa genèse, les processus de la pensée, les émotions et le caractère ou encore la personnalité et les relations humaines, etc.
Les différentes branches de la psychologie se distinguent soit par la méthode utilisée (clinique ou expérimentale), soit par l'activité humaine considérée (travail, mémoire, perception, apprentissage, soin, comportement en groupe, etc.), soit par grand domaine d'investigation (psychologie cognitive, psychopathologie, psychologie sociale, psychologie de l'enfant et du développement, psychophysiologie, psychologie animale).
Certaines disciplines de la psychologie se combinent avec d’autres, soit dans des champs connexes soit comme sous-domaines d’un champ d’études plus vaste. Elles sont souvent soumises à de redoutables problèmes épistémologiques, par exemple la psychopédagogie, la psychosociologie ou la psychopathologie, etc. En effet, il est difficile de dire par exemple ce qu’est ou n’est pas la pathologie en général[2] et donc encore plus difficile de préciser la pathologie de l’esprit, de la personnalité... poser la question, c’est se rendre compte des écueils théoriques qui ne sont toujours pas dépassés.
Enfin, pendant longtemps, le rapport entre la psychologie et la philosophie a été très étroit, voire indiscernable puisque la psychologie était autrefois une partie de la philosophie, partie qui était souvent - dans l'antiquité surtout - tenue elle-même pour une partie de la physique au sens ancien (la morale, la conscience, l'action, etc. sont des thèmes traditionnellement philosophiques que l'on rencontre en psychologie). Certains courants en psychologie fondent explicitement leurs postulats sur des thèses philosophiques telles que le personnalisme, l'humanisme, le biologisme, etc.
C'est cette extrême diversité qui en fait la complexité historique, les résultats localement acquis se croisent et il faut de longues études pour en démêler la rationalité et l'intérêt. Il est ainsi très facile d'obtenir des théories inconsistantes ou de réaliser des synthèses incohérentes, qui ne manquent pas tout au long de l'histoire multimillénaire de la psychologie.
À côté de la psychologie « savante », il existe pour chacun le sentiment « d'en savoir quelque chose » puisque nous savons tous ce qu'est un caractère, un sentiment, une pensée, une relation affective, etc. Alors, que peut dire de plus le psychologue sur ces questions ? D'autant que la plupart des affirmations psychologiques générales paraissent pouvoir être contredites ou trouver un contre-exemple qui les ruine.
Il est aussi possible d'opposer, dans le champ des sciences humaines, la psychologie à la sociologie, à l'anthropologie et aux sciences politiques, en ce qu'elle étudie d'abord des personnes.
Ainsi que ce soit en théorie ou en pratique, la définition de l'objet de la psychologie est une question non résolue.

 

Source : Wikipédia

 

 

 

 

Accueil  Contact  Partenaires  Liens divers

 

© 2011-2017  Creawy